vendredi 24 novembre 2017
par  DUQUENOIS Frederique

Shaun le Mouton

Shaun s’ennuie au sein d’un troupeau dans une petite ferme anglaise.

Il ne rêve que de sortir de cette ferme, et trouve une combine pour fausser compagnie
aux autres...

On est dans une histoire burlesque classique, un stratagème qui dérape entraîne une cascade de gags : le fermier devient un coiffeur-star amnésique, Bitzer et Shaun se retrouvent à la fourrière, gardés par un psychopathe qui hait les animaux, le troupeau laineux doit affronter l’hostilité de la grande ville…

L’absence totale de dialogues et de paroles intelligibles place le film dans la grande filiation du burlesque purement visuel, dans le sillon de Charlot ou Tati.

L’esprit satirique se double d’une critique de la société britannique et de ses dérives : productivisme outrancier, maltraitance des animaux, immédiateté et futilité de la célébrité via la médiatisation et les réseaux sociaux…

lien intéressant : http://pedagogie-62.ac-lille.fr/le-parcours-des-eleves/peac/ecole-cinema/films-1/shaun-le-mouton/shaun-le-mouton
http://www.lecinematographe.com/docs/E%26C_17.18_Dossier_ressources_Cycle2.pdf


Météo